Le Centre Sheraton Montréal Hotel   |  30 septembre – 3 octobre, 2018

Ce que les premiers jours du radar peuvent nous apprendre sur la détection des risques de dotation dans la fonction publique fédérale – La séance se déroule en anglais

Stan Lee
02 Oct 2018
11:00 - 11:50
DRUMMOND EST - NIVEAU 3

Ce que les premiers jours du radar peuvent nous apprendre sur la détection des risques de dotation dans la fonction publique fédérale – La séance se déroule en anglais

Cette séance explorera l’importance de l’approche employée par l’organisation afin de recueillir des renseignements capables de détecter et distinguer avec précision les menaces réelles des fausses menaces. Dans une ère de perturbation – que ce soit des perturbations technologiques, environnementales ou politiques – une organisation qui maîtrise sa capacité à détecter les menaces réelles et à rassembler des ressources d’audit pour gérer ces risques sera plus apte à réaliser ses objectifs stratégiques.

Pensez aux premiers jours de la technologie radar pendant la Seconde Guerre mondiale : la Grande-Bretagne a été capable de surmonter la puissante force aérienne allemande en améliorant sa capacité à détecter le danger réel dans le ciel et à mobiliser ses ressources limitées face à un danger réel. Quelles leçons historiques peuvent en être tirées par les organisations de la fonction publique fédérale? Premièrement, il est important que nous améliorions notre capacité à confirmer nos renseignements sur les risques; pour continuer avec l’analogie radar, c.-à-d., pour détecter de véritables « pings » ou de vrais positifs sur l’écran radar. Deuxièmement, il est important que nous soyons en mesure de valider les menaces avec une observation réelle.

Cette séance contribuera au thème de la conférence en explorant comment la perturbation peut avoir un impact sur la capacité d’une organisation à détecter un risque réel. Quand les systèmes changent, quand les règles du jeu changent, quand de nouveaux joueurs émergent et que les rôles changent, comment l’expérience passée peut devenir une vision biaisée du monde qui a un impact négatif sur la capacité d’une organisation à voir et identifier clairement les véritables menaces?

Grâce à un sondage mené auprès de ses propres experts en politiques, en programmes et en surveillance, la Commission de la fonction publique du Canada a évalué l’opinion et la perception de la conformité à divers éléments des exigences législatives et politiques liées à la dotation dans la fonction publique. Les résultats seront calibrés par rapport aux résultats de conformité réels d’un audit de dotation à l’échelle du système. En cas de succès, nous aurons identifié une méthodologie pour nous permettre de concentrer efficacement l’énergie et les ressources sur les vrais positifs au lieu des faux positifs.